Saint-Marcel (grottes de)

Noël (Aven de)

Bidon (Ardèche - FR)
44.328781,4.528753
Longueur 57000m Profondeur 238m
⚠ Cette grotte est marquée comme sensible, les coordonnées ont été altérés pour ne pas révéler son emplacement exact
Grottocenter / carte

Description

Equipement

BTH - 28/01/2020

Voir et télécharger le schéma et les fiches d'équipement : www.arspan.fr/index.php?page=fiche-d-equipement

Description générale

BTH - 28/01/2020

Un puits de 31 mètres étroit, une petite main courante et un ressaut de quelques mètres donnent accès à un grand puits de 90 mètres, une immense diaclase orientée Nord sur laquelle bute la galerie principale.(pour le matériel, voir la fiche d'équipement). La galerie principale D'un développement approximatif de 650 mètres, le diamètre moyen est supérieur à 10 mètres et certains plafonds sont à plus de 30 mètres de hauteur. Au début, la galerie est encombrée de massifs argileux comportant des sapins d'argile, puis après un petit passage bas sous un pont rocheux, de petits gours secs occupent le sol jusqu'à un énorme pilier stalagmitique derrière lequel se trouve, à droite, l'embranchement de la galerie blanche. Le parcours dans la galerie principale devient plus accidenté au milieu de blocs et de grosses stalagmites. Après quelques dizaines de mètres, une escalade de 4 mètres donne accès à la zone des grands gours qui se franchit en longeant la paroi de droite. La galerie de la grande coulée démarre sur la gauche au sommet d'une coulée de calcite haute d'une quinzaine de mètres. En longeant à droite la coulée par le bas on poursuit dans la galerie principale qui est toujours occupée par des gours secs. Une petite cascatelle coulant du plafond est une des seules arrivées d'eau pérennes du réseau. La galerie de belles dimensions se termine brusquement et se poursuit par un méandre (1,5m x 2m) tapissé de minuscules choux-fleurs très blancs et qui contient un véritable cimetière de chauves-souris. Le méandre se termine par un puits argileux d'accès dangereux. Avant le méandre, sur la droite, une escalade de 7 mètres permet d'accéder à la galerie supérieure. La galerie supérieure Au sommet de l'escalade, on repart vers la sortie puis après un passage au-dessus de la galerie principale sur un pont rocheux, on prend une grande galerie de 200 mètres (12m x 12m) ornée de concrétions diverses (excentriques, fistuleuses, cierges et gours secs). Le plafond s'abaisse progressivement puis se relève et c'est le plancher qui remonte jusqu'à une coulée de calcite qui obstrue le passage. La galerie blanche De dimensions un peu plus modestes que la galerie principale (8m x 5m) la galerie blanche est ornée de nombreuses concrétions très délicates : choux-fleurs blancs, cristallisations oranges, aiguilles et fleurs de gypse. Le sol est encombré de cailloutis en plaquettes et le plafond montre de très belles cloches. Le fond de la galerie est peu concrétionné et se termine après 300 mètres sur un dôme stalagmitique. La galerie de la grande coulée Au sommet de la grande coulée, un passage étroit (0,5m) donne sur une petite salle très concrétionnée. Puis par un plan incliné descendant, on arrive dans une galerie (8m x 8m) au sol tapissé de gours secs cristallisés qui se termine après 150 mètres sur une coulée de calcite. La galerie des Sarrianais Le passage vers les galeries inférieures se trouve à 20 mètres de la base du puits, sur la gauche. Une escalade de 2 mètres suivie d'un plan incliné descendant débouche au carrefour de deux petites galeries (1,5m x 2m). Celle de gauche s'arrête rapidement sur un rideau de petites colonnes ; celle de droite est tapissée de petits choux-fleurs et débouche sur une galerie plus grande ornée de stalactites. Un ressaut de 2 mètres, en face d'une superbe coulée, mène, sur la gauche, à une galerie encombrée de gros blocs qui débouche sur une vaste coulée de calcite. Au bas de celle-ci, sur la droite, on peut observer un important remplissage de graviers, galets (quartz et micaschistes), sables et argile. Dans la coulée, un puits d'une vingtaine de mètre suivi d'un ressaut de 4 mètres donne accès, par un passage bas, à une salle recoupée transversalement par une grande diaclase. Au fond de la salle, on poursuit par une galerie basse (2m x 1,5m) légèrement remontante. Après quelques mètres le sol se couvre de calcite blanche et la progression se poursuit à travers des concrétions blanches jusqu'à un massif stalagmitique obstruant le passage. Nota : Comme dans de nombreux avens du plateau, la présence de CO2 est fréquente. Source : * "Aven de Noël" - "Descriptif cavité" : www.arspan.fr/index.php?page=descriptif-cavite

Documents

Bibliography 28/01/2020

Histoire

Connection Aven de Noël - Grotte de Saint-Marcel (English - en français ci-dessus) The connection between the Aven de Noël (Bidon-07) and the network of the Grotte Saint Marcel (Saint Marcel d'Ardèche-07) is now real. The junction occurred in the "Capture passage" in the Réseau V branch behind a sump. The work of the ARSPAN in Bidon and the GASOIL (Groupement Associatif des Spéléos d'Orgnac, Issirac, Labastide) in Orgnac l'Aven started during the october 2019 yearly camp. It allowed the discovery of 160 meters of new land prior to connecting with this passage. All official autorities such as the Mairie of Bidon, Saint Marcel d'Ardèche, the Natural Reserve and the Grotte Saint Marcel were officially informed a month ago. The Réseau V branch of Saint Marcel network was discovered and mapped "post sump" by the club AVENS. The exploration is still going on via the Aven de Noël access under the ARSPAN cover. This area remains protected also by the ARSPAN entrance flow management, and all exploration respect the rules of the ARSPAN regarding to the group size and visit frequency. Accurate report are provided to archive the work beeing performed. A detailed communication will come in the next months and ARSPAN surely will keep you updated with the latest discoveries. BTH - 28/01/2020

Jonction Aven de Noël - Grotte de Saint-Marcel (en français - English hereunder) La jonction entre l'Aven de Noël (Bidon,07) et la Grotte de Saint Marcel (Saint Marcel-d'Ardèche, 07) est désormais (2019) réelle. La connexion s'est effectuée avec le Réseau V, dans la galerie des Captures située post siphon. Le travail de membres de l'Association de Recherche Spéléologique et de Protection de l'Aven de Noël à Bidon et du Club GASOIL (Groupement Associatif des Spéléos d'Orgnac, Issirac, Labastide) à Orgnac l'Aven, commencé lors du camp de l’ARSPAN fin octobre 2019, a permis de découvrir 160 mètres de galerie en première et de rendre cette jonction effective. Les mairies de Bidon et Saint Marcel, la Réserve des gorges, la grotte de Saint Marcel ont été officiellement informées il y à quelques semaines. Le Réseau V, en grande partie noyé, avait été découvert et topographié "post siphon" par le club AVENS. L’exploration est toujours en cours depuis l’Aven de Noël et se poursuit sous l’égide de l’ARSPAN. Ce secteur reste également protégé par l'action de l'ARSPAN qui gère les demandes d'accès à la cavité. Les explorations se font dans le respect des quotas de visites. Un compte rendu est systématiquement établi pour documenter l'exploration. Une communication plus complète se fera dans les mois à venir et l'ARSPAN ne manquera pas de nous tenir informés de nos prochaines découvertes. BTH - 28/01/2020

Autres entrées de ce réseau

Distance (km)Nom
0.2Cadière (Perte de la)
1.0Saint-Marcel (Entrée historique de la grotte de)
1.1Bateau (Grotte du)
1.2Deloly (Grotte)
3.1Despeysse (Aven)

Cavités proche

Distance (km)NomLongueur (m)Profondeur (m)
0.3Noël (Aven de) [doublon certain de #6079, à supprimer ou fusionner]0
1.0Saint-Marcel (Entrée historique de la grotte de)57000238
1.1Saint-Marcel [doublon certain de #99, à supprimer]0
1.4Chabot (Grotte)2152
1.6Deux Ouvertures (Grotte à) [Grotte à 2 Ouvertures]
1.7Combe Filion (Aven de)
2.2Jaunards (Grotte des)
2.3Terrasse (Aven de la)22164
2.3Maladrerie (Aven grotte de la)