Cécile (Aven)

Aumelas (FR)
0.000000,0.000000
Longueur 326m Profondeur 73m
Grottocenter / carte

Location

Secteur de Matte Redonde Marc Jupin - 23/07/2020

Description

L'ensemble de la cavité (ainsi que toutes celles du secteur), est assez complexe. C'est un Aven à profil très vertical, qui peut grossièrement être divisé en 4 parties bien distinctes.

Marc Jupin - 23/07/2020

1 ° - Le Puits principal 2°- La Grande diaclase 3 ° - La Galerie 4 ° - Le Réseau du Gaz 1) Le Puits principal : On y accède par une entrée tés exigüe, s'ouvrant dans une petite canole de lapiaz. On débouche après une partie verticale étroite, dans une importante diaclase qui prend rapidement du volume. Au bout d'une vingtaine de mètres, on prend pied sur un palier qui divise le puits en 2 parties bien distinctes. Au nord le « Puits des Longs couteaux » et au sud le « Puits des Lunettes». Une courte et large galerie inclinée les relie, quelques mètres sous le palier. a) Le Puits des Longs couteaux (puits Nord) C'est un ensemble très vertical, taillé à la serpe, d'une cinquantaine de mètres de hauteur et dont le fond se rétrécit, pour se terminer sur un complexe de lames rocheuses très acérées ( en lames de couteaux). Entre elles se trouvent des pertes impénétrables et un petits puits corrodé. Dans cette belle verticale s'ouvrent 3 lucarnes qui permettent d'accéder aux autres parties de la cavité. b) Le Puits des Lunettes (puits Sud) Ce puits est constitué en fait de 2 puits mis bout à bout, entrecoupés par des paliers qui correspondent à des départs de galeries colmatés. Il se termine dans une salle formée par une arrivée de galerie parallèle colmatée, dont l'amont à été remonté par A. Cataldi sur une douzaine de mètres. Cette partie, extrêmement boueuse et exposée aux chutes de pierres, est beaucoup moins grandiose et profonde que le Puits Nord. 2) La Grande diaclase : Elle est parallèle au puits d'entrée. On y accède facilement par une grosse lucarne circulaire, bien visible dans le Puits des Longs couteaux (une dizaine de mètres sous le palier). C'est une galerie rectiligne très inclinée, au sol constitué de blocs et d'argile. Elle se finit sur un imposant massif stalagmitique dont la remontée n'a rien donné. 3) La Galerie : Pour y accéder, il faut faire un pendule dans le Puits des Longs couteaux, 8 mètres sous le palier, afin de prendre pied dans une diaclase transversale. Par une traversée au dessus de 2 petits puits, on atteint ainsi une lucarne qui débouche dans une petite salle. Le passage bas qui suit mène dans une trés haute diaclase (remontée jusqu'en haut). Immédiatement à gauche, un ressaut descend dans une courte salle inclinée. Celle-ci se divise en deux. A droite, un passage bas descendant mène une galerie colmatée boueuse. A gauche, une lucarne située derrière une colonne, surplombe une belle salle prolongée par une galerie colmatée. L'ensemble est un peu concrétionné. 4) Le Réseau du Gaz : Il démarre sur la droite de la haute diaclase (décrite ci-dessus). Un ressaut s'ouvrant dans le sol mène à un puits diaclase corrodé d'une quarantaine de mètres, et menant au point bas de la cavité. En haut de ce puits, une petite galerie mène à 2 autres puits du même style, mais moins profonds. Ce réseau présente un taux variable de CO2.

Equipement

Marc Jupin - 23/07/2020

ObstacleCordeAttacheObservation
R2 / P21 P30Corde de 75 m CP2S + 1 AN (grande sangle à-5) 1 AN (palier) + 1 AN (-4 sous le palier) + 2 AN ( -40 et-46)Accès au fond des Longs couteaux
R2 / P21 P11 P10C60 CP CP2S + 1 AN (grande sangle à-5) + 1 AN (-18) 1 AN (palier) + 1 AN ( -3 sous le palier) 1 AN + 1 DEV ( au départ du puits)Accès au fond des Lunettes
R2 / P21 R10 / Pendule Trav. de 5m P38C65 CP C602S + 1 AN (grande sangle à-5) 1 AN (palier) + 1IAN (-4 sous le palier) 1 AN (-10 sous le palier) + 1 AN 2 AN + 1 S + 2 AN (un à 8mètres du sol)Accès au Point bas
R2 / P21 R10C452 S + 1 AN (grande sangle à-5) 1 AN (palier) + 1 AN (-4 sous le palier) + 1 AN (-10)Accès à la grande Diaclase

Histoire

Cette cavité a été découverte en Septembre 1989 par M. Jupin et désobstruée le 8 mai 1996 en compagnie de D. Weibel et R. Arguel. L'exploration s'est déroulée sur 7 séances étalées de mai à juin 1996. Participants aux différentes explorations : A. Cataldi (SCC) - C. Dedessulesmoutiers (ARPS) - C. Durand - O. Jaubert - A. Mongiols (SCAL) Marc Jupin - 23/07/2020

Commentaires

CO2

On rencontre du CO2 à un taux plus ou moins important au départ du Puits du Gaz. Il convient donc d'être prudent. L'exploration actuelle peut être considérée comme terminée. Seules quelques puits corrodés étroits et quelques remontées n'ont pas encore été vus.

Marc Jupin (23/07/2020)

GEOLOGIE

L'entrée s'ouvre dans le Rauracien. Contrairement aux autres cavités du secteur, le fort pendage n'a pas eu l'air d'avoir d'incidence sur le creusement. La présence d'autres trous alignés sur un axe Nord / Sud par rapport à l'entrée, semble indiquer que cet aven est située sur une faille importante (non indiquée sur la carte géologique). Cette cavité extrêmement complexe, est constituée de grandes diaclases (au nombre de 4) plus ou moins parallèles, reliées par de courtes galeries, ou de simples lucarnes. Néanmoins, un réseau grossièrement sub-horizontal, semble se dessiner de la cote-35 à la cote-48. Ce réseau démarre en haut de la grande diaclase et se termine au fond de la seconde salle. D'après l'orientation, l'un des amont pourrait être l 'Aven de la Vipère et l'un des aval, les Avens des 2 Lavognes Ce trou est totalement fossile (à l'exception du Puits du Gaz très corrodé et semi actif), et le concrétionnement ne s'observe plus à partir de la cote -45. La difficulté à comprendre la genèse de cette cavité, montre qu'il ne s'agit que du morceau d'un puzzle plus important dont nous n'avons actuellement pas tous les éléments. Seules de nouvelles découvertes dans ce secteur pourront vérifier cette hypothèse .

Marc Jupin (23/07/2020)

GEOLOGIE

L'entrée s'ouvre dans le Rauracien. Contrairement aux autres cavités du secteur, le fort pendage n'a pas eu l'air d'avoir d'incidence sur le creusement. La présence d'autres trous alignés sur un axe Nord / Sud par rapport à l'entrée, semble indiquer que cet aven est située sur une faille importante (non indiquée sur la carte géologique). Cette cavité extrêmement complexe, est constituée de grandes diaclases (au nombre de 4) plus ou moins parallèles, reliées par de courtes galeries, ou de simples lucarnes. Néanmoins, un réseau grossièrement sub-horizontal, semble se dessiner de la cote-35 à la cote-48. Ce réseau démarre en haut de la grande diaclase et se termine au fond de la seconde salle. D'après l'orientation, l'un des amont pourrait être l 'Aven de la Vipère et l'un des aval, les Avens des 2 Lavognes Ce trou est totalement fossile (à l'exception du Puits du Gaz très corrodé et semi actif), et le concrétionnement ne s'observe plus à partir de la cote -45. La difficulté à comprendre la genèse de cette cavité, montre qu'il ne s'agit que du morceau d'un puzzle plus important dont nous n'avons actuellement pas tous les éléments. Seules de nouvelles découvertes dans ce secteur pourront vérifier cette hypothèse .

Marc Jupin (23/07/2020)

Cavités proche

Distance (km)NomLongueur (m)Profondeur (m)
0.0Pozzo Alfa delle Carsene0
0.09-2 bis delle Carsene0
0.0Pozzo 9-2 B delle Carsene0
1029.8Ogba Ogbunike350
1123.4Gaskin (Grotte de)450
1124.2Monte Camerun 1 (Cueva)7319
1271.1Ndemvoh (Grotte de)
1295.0Mbilibekon (Grotte de)220
4044.0Amalou (Rhar)200068